Aventure de Conan (Une)

Aventure de Conan (Une)

Conan est sans doute l’œuvre la plus connue et la plus aboutie de Robert E. Howard. Lorsque,...

Conan est sans doute l’œuvre la plus connue et la plus aboutie de Robert E. Howard. Lorsque, dans les années 1970, Roy Thomas souhaita l’adapter en comics, il fit part de son projet à Stan Lee qui se montra peu enthousiaste pour sortir des sentiers battus des super-héros. Toutefois, à force de persuasion, Thomas réussit à le convaincre de publier un premier numéro de Conan the Barbarian avec au crayon un dessinateur britannique alors quasiment inconnu, Barry Smith.

John Buscema avait bien été pressenti, mais ses tarifs élevés risquaient de handicaper une revue balbutiante sur un créneau à risque. Smith dessinera une vingtaine d’épisodes flamboyants avant de claquer la porte. La revue est alors sur les rails du succès et John Buscema revient pour dessiner celui qui deviendra son personnage fétiche. Dès le début, il dessine un Conan plus musclé que celui de Smith. Il imprime son style à la série à tel point qu’il en est devenu indissociable. Le succès aidant, Marvel décline le héros dans plusieurs revues : Conan the Barbarian est la série principale, The Savage Sword of Conan propose des histoires plus adultes, plus longues et en noir et blanc, tandis que King Conan (puis Conan the King) montre le barbare devenu roi d’Aquilonie.

Après plus de 120 épisodes, Roy Thomas quitte le navire tandis que Buscema dessine encore la majorité des épisodes. Petit à petit, il sera remplacé au sommaire de ces revues, mais pas dans le cœur des lecteurs. Après 275 numéros, la série est arrêtée aux États-Unis. Une tentative de reprise verra bien le jour, mais elle échouera. Conan peut-il survivre sans Roy Thomas et John Buscema ?

Cette série paru en noir et blanc chez Lug de 1976 à 1979 est un pur chef d'oeuvre ! La quasi totalité est de Roy Thomas et John Buscema ! La qualité du papier et de l'impression n'a jamais été égalé pour ce personnage culte !

Détails